Comment le prêteur choisit-il d’octroyer un crédit ?

 

octroi-creditTransaction à risques, l’accord d’un crédit impose au prêteur une enquête fiable au sujet du demandeur. À commencer par les capacités de remboursement de l’emprunteur, et ce, même en situation de difficultés financières.

De son côté, la personne qui a besoin du crédit a le temps bien réfléchir sur sa demande parce qu’il est facile de s’endetter, mais souvent compliqué de pouvoir tout rembourser.

Situation professionnelle et familiale

Même s’ils gagnent des intérêts, les prêteurs se méfient des personnes qui demandent un crédit. Avant de pouvoir vous donner la somme d’argent par exemple pour un pret travaux, ils sont obligés de vérifier votre capacité à rembourser le crédit et vous demanderont de répondre à certaines questions cruciales : quel est le montant total de vos revenus ?

Quelles sont vos charges et quelle est la stabilité de votre situation familiale ? Bien entendu, vous serez amené à fournir des pièces justificatives comme les fiches de paies, vos contrats de travail et éventuellement vos factures. Pour gagner la confiance du prêteur, il est conseillé de toujours jouer la carte de l’honnêteté.

Prêts préexistants

Pour savoir si vous avez déjà des prêts en cours, votre prêteur va se renseigner auprès de la Centrale des crédits aux particuliers de la Banque Nationale. En consultant les données de la banque centrale, il saura tout sur vos soucis de remboursements, la nature de vos prêts précédents et de ceux que vous êtes encore en train de rembourser. De là, il va réétudier votre dossier et décider s’il va ou non vous accorder un prêt.

S’il pense que vous pourrez tout rembourser, il va vous accorder le prêt qui sera enregistré à la Centrale des crédits.

Les garanties nécessaires dans le cadre d’une demande de prêt

Que vous vous adressiez à une banque ou à un organisme de prêt, il se peut que vous soyez obligé de fournir des garanties. Ces biens vous seront retirés si jamais vous n’êtes plus en mesure de rembourser vos dettes.

Et si jamais, le prêteur refuse de vous octroyer le prêt, vous êtes en mesure de demander les raisons de cette décision et si les informations ne sont pas exactes, vous avez le droit de demander une correction.