Le crédit à la consommation affecté aux travaux en Belgique

Des travaux urgents s’imposent au sein de votre habitation. Il se peut que ce soit des réparations. Il se peut aussi que vous deviez faire face à des imprévus comme refaire votre isolation, votre décoration, ou rénover votre mobilier. Or, vous n’avez pas le montant suffisant pour les entamer. Heureusement que le crédit à la consommation peut très bien être affecté à ces types d’intervention.

Les avantages du crédit à la consommation

Outre sa facilité, ce type de financement est rapide. C’est l’une des raisons qui expliquent son usage courant. La réponse de principe ne se fait pas trop attendre.

Il est aussi sans contrainte. Si vous ne savez pas trop si vous allez dépenser la totalité de votre crédit dans les travaux ou non, vous êtes toujours libre d’utiliser votre crédit à d’autres fins (pour d’autres travaux).

Côté coût, tout le montant que vous aurez à rembourser y compris les commissions et frais administratifs ainsi que l’assurance solde éventuelle restant qui est due est inclus dans le TAEG. Tout ce que vous devrez rembourser est donc exprimé sur sa base annuelle. Ainsi, il n’y a plus de frais supplémentaires à payer. Or, il est stipulé par la loi belge que le taux annuel effectif global du crédit à la consommation a un seuil maximal. Et c’est là que se situe l’avantage de ce type de prêt.

La forme de crédit à la consommation qui peut être affectée aux travaux

En Belgique, le crédit à la consommation prend la forme de prêt personnel travaux. C’est la forme la plus répandue Aussi, le taux d’intérêt ne change pas pendant toute la durée d’emprunt. Lorsque le prêt personnel est affecté aux travaux, ce taux est réduit.